Séminaire « Faut-il souffrir pour se réaliser ? »

Bonjour,

J’ai grand plaisir à relayer cette info de séminaire au thème universel « Faut-il souffrir pour se réaliser ? » mais au traitement vraiment original car il lie la Pratique Philosophique et la compréhension de ses émotions grâce à la logique émotionnelle. Cette journée est animée par Sylvie Alexandre Rochette, Dyonisienne et thérapeute psycho-coroprel à Paris, que je vous recommande chaleureusement parce que Sylvie est une thérapeute extrêmement bienveillante et sincère dans sa démarche.  Ensuite parece que vous progresserez beaucoup dans la compréhension et l’accueil de vos émotions … je dis bien compréhension et non gestion, qui est un non sens, vous saurez pourquoi !

Ce séminaire de 1 journée se déroule le 21 février à Neuilly-Sur-Seine (92). Toutes les infos pratiques sont disponibles ci-dessous  et bien sur n’hésitez pas à contacter Sylvie pour de plus amples informations.

Ci-dessous, le texte que Sylvie à écris pour décrire le stage et son contenu, je le reproduit avec son aimable autorisation.
Bonne lecture !
Anaïs Lala Naturopathe à Paris 10 ème et Saint-Denis


Séminaire « Faut-il souffrir pour se réaliser ? »

Co-animé par Jérôme Lecoq et Sylvie Alexandre

Les émotions sont plutôt un obstacle à la pensée : celle-ci se déploie dans la sérénité et le calme, celles-là nous asphyxient et nous conditionnent à agir selon des besoins dont elles nous avertissent. Les émotions nous emprisonnent dans notre subjectivité quand la pensée se nourrit d’objectivité et d’altérité. Les émotions s’imposent à soi de façon inattendue et parfois violente, quand la pensée est fragile et nécessite d’être guidée. Chaque sphère est régie par ses propres lois qui s’ignorent superbement.

Ainsi la pratique philosophique, entrainement au dialogue et à la pensée critique, provoque des émotions par le biais des attitudes qu’elle exige de ses participants.

Le manque de confiance que nous plaçons en autrui provoque la peur quand celui-ci nous questionne, la prise de conscience du hiatus entre ce que nous souhaitons être et ce que nous sommes réellement provoque de la tristesse, les contraintes que la raison impose sur l’expression libre des opinions provoquent la colère. Et la libération que la pensée opère sur le carcan émotionnel provoque la joie.

Il s’agira dont d’analyser toutes les émotions provoquées par la pratique philosophique avec les outils de la logique émotionnelle pour une meilleure connaissance de soi .

Pour ce faire nous vous proposons une journée le 21 février au cours de laquelle, après avoir introduit les principes de la pratique philosophique et de la logique émotionnelle, nous traiterons la question « faut-il souffrir pour se réaliser ? » sous formes d’ateliers qui vous feront penser et pourraient déclencher des émotions.

Nous analyserons quelques moments clé de cette expérience existentielle afin de voir comment plutôt que s’ignorer, pensée et émotions peuvent se nourrir l’une l’autre pour réaliser notre existence.

En espérant avoir le plaisir de vous y voir.

Date : Le samedi 21 février 2015

Lieu : Neuilly sur Seine – Métro : Les Sablons (Ligne 1) – Adresse précise donnée à l’inscription

Horaires : de 9h à 17h30.

Inscriptions et contact :

Sylvie Alexandre Rochette

mailto:sylvialexandre.rochette@orange.fr

06 87 38 22 46

Tarif : 80 EUR. Chèque de 40€ à l’inscription à faire à l’ordre de : Association Emotiv’Action, 31 rue Tronchet 75008 Paris