Category 'Actualité'

Après une très longue absence, de plusieurs mois, je reprends avec plaisir et gourmandise mes bonnes habitudes pour vous proposer un article mensuel pour vous informer, vous étonner et vous donner des idées.

Mais tout d'abord, j'aimerais vous dire quelques mots de ces derniers mois qui ont été très denses moi, car consacrés à la réalisation d'un projet qui me tenait à cœur. Ceux qui me connaissent savent à quel point j'aime comprendre et explorer de nouvelles voies. C'est d'ailleurs pour cela que j'ai choisi la naturopathie. Eh bien, cette dernière année, je suis retournée sur les bancs de l'école pour passer un diplôme d'état en Nutrition. C'est chose faite, je suis donc officiellement Nutritionniste ET Naturopathe. J'ai tout plein de nouvelles idées et projets d'articles et d'ateliers pour l'année prochaine, que je vais prendre le temps de déployer petit à petit ...

Revenons à nos moutons. L'hiver est là avec ses premiers frimas, et nous sommes beaucoup à ressentir une baisse d'énergie. Les vacances semblent loin (déjà !), nous avons fait face à la rentrée sur les chapeaux de roue (toujours !), et nous voici au début de l'hiver, déjà fatigués, se demandant comment on va passer à travers les grippes et les gastro.

Voici donc 3 questions à se poser pour évaluer votre capital énergie, et corriger le tir si besoin !

1. Comment est mon sommeil ?

Pour se sentir en forme, il faut préserver son sommeil. Malgré l'évidence, ça reste difficile à évaluer. Le plus simple est de vous poser la question suivante "est ce que je me sens reposé au réveil ?". Si la question est "non", la première chose à faire est de vous offrir une nuit de sommeil complète avant de reposer la même question. Si la réponse se transforme en "oui", vous savez ce qu'il vous reste à faire. Réservez 3 à 4 nuits de sommeil minimum par semaine, que vous consacrez à votre repos en quantité ET qualité.

2. Est ce que je bouge (un peu) ?

L'hiver n'est pas très propice aux activités extérieures ou au sport. C'est normal, on a envie de rester au chaud. Mais voilà, il se trouve que plus on est actif, plus les mitochondries, ces petites usines à énergie présentent dans chaque cellule, se multiplient. Plus il y en a et plus nous fabriquons d'énergie. Cela parait étrange, mais pour préserver son énergie il est indispensable de se dépenser. Le contraire est vrai aussi, donc moins nous sommes "physiquement" actifs et moins nous avons la capacité de fabriquer de l'énergie. Sans aller courir le marathon, on peut privilégier une activité régulière en salle ou en intérieur. Choisissez toujours une activité qui vous fait sincèrement plaisir c'est le meilleur moyen d'avoir envie d'y aller. Et puis, il reste les longues ballades du dimanche dans les parcs ou à la campagne.

3. Est ce que je mange (encore) des crudités et/ou fruits ?

Quand il fait froid, nous avons tendance à se rabattre sur des repas bien chauds et bien riches. Disons le tout haut la "comfort food" est une valeur sure de l'hiver. Mais il ne faut pas oublier de laisser une petite place aux fruits et crudités ! Ca vous permettra de faire le plein de vitamines et minéraux qui sont souvent des cofacteurs du métabolisme énergétique. Deux à trois fruits par jour restent indispensables et si possible une crudité par jour. Vous pouvez privilégier les smoothies de fruits et légumes qui avec leur texture veloutée apportent une touche de douceur  ... tout en préservant fibres et vitamines.Pour vous motiver, voici ma recette de smoothie "tout orange" avec des fruits et légumes de saison !

Ma recette de smoothie "tout orange"

04-smoothie-tout-orange-anais-lala-nutritionniste-et-naturopathe

Ingrédients pour 1 personne :
  • 1 carotte
  • 1/4 de kaki
  • 1 clémentine (avec la peau si elle est bio)
  • 1 poignée de noix de cajou rehédratés
  • 1 cm de gingembre frais
  • 1 cm de curcuma frais (ou 1 càc en poudre)
  • 125 cl d'eau (1 petit verre)
Réalisation : 
  • Mixez tous les ingrédients jusqu'à l'obtention d'une texture lisse
04-smoothie-tout-orange-2-anais-lala-nutritionniste-et-naturopathe   Passez un bel hiver !   Bien à vous, Anaïs Lala, Nutritionniste et Naturopathe

Chers lectrices et lecteurs,

De nombreux média ont relayé l'information ces derniers temps ''1 pomme de 1950 = 100 pommes 2015'', c'est à dire que pour avoir la même quantité de micronutriments qu'une pomme de 1950, il faudrait en manger 100 aujourd'hui, c'est vertigineux !

Nous allons voir pourquoi cette chute des micronutriments et comment s'organiser pour ne pas subir de carences. Mais d'abord un petit rappel : à quoi servent les micronutriments ?

A quoi servent les vitamines et minéraux ?

Ceux qui lisent mes articles ou qui me consultent, savent à quoi servent les micronutriments, c'est à dire les vitamines et minéraux. Pour les autres, ce sont les cofacteurs qui permettent aux cellules du corps de fonctionner normalement. Losque nous sommes en sub-carence, c'est à dire qu'il nous en manque juste un peu mais pas trop, le corps va fonctionner en sous-régime en quelques sorte. Nous pouvons alors nous sentir fatigués et sans énergie même que nous mangeons à notre faim et que notre sommeil est bon. Il ne suffit donc pas d'apporter du carburant, les fameuses calories ou macro-nutriments, mais il faut aussi les précieuses vitamines et minéraux.

Et où les trouver ? Principalement dans les fruits et légumes, surtout crus car la cuisson en détruit une partie. Aussi dans les céréales complètes, les légumineuses et les oléagineuses. Enfin, certains vitamines comme la B12 et minéraux comme le Fer se trouvent dans les animaux et sous produits animaux (oeufs, laitages ...) que nous mangeons.

Notre alimentation est de plus en plus pauvre en nutriments ... un constat scientifique !

Selon Philippe Desbrosses, docteur en sciences de l’environnement à l’université Paris-VII, quand vous mangez une pomme Golden achetée en supermarché, elle vous apporte 4 mg de vitamine C. En 1950, quand nos grand-parents mangeaient une pomme de la variété transparente de Croncels, ils avalaient 400 mg de vitamine C !!! Vous voyez la différence ? La densité nutritionnelle a été divisée par 100 en à peine 60 ans.

2015 croncels

Et ce n'est pas tout, selon le journaliste Jeffrey Christian (2) qui a compilé de nombreuses études américaines et britanniques, cette chute en vitamines et minéraux touche de nombreux fruits et légumes :

  • La vitamine A chute dans 17 des 25 fruits et légumes. La pomme de terre et l’oignon ont la palme, puisque aujourd’hui, ils n’en contiennent plus le moindre gramme. L'orange en contiendrais 21 fois moins alors qu'il y a 60 ans, une seule orange couvrait totalement les apports.
  • Le calcium contenu dans le brocoli était de 12,9 mg de calcium par gramme de brocoli en 1950 ... il n’en renfermait, selon l'USDA U.S. Department of Agriculture (3), plus que 4,4 mg de calcium par gramme de brocoli en 2003, soit quatre fois moins !
  • Le fer que l'on trouve dans la viande de 2015 est deux fois moins important que celui qu'on y trouvait en 1950, car les bêtes sont aujourd'hui nourries avec des céréales (maïs, soja ...etc.) elles mêmes moins riches en nutriments ... c'est toute la chaîne alimentaire qui est touchée.
Et ce n'est pas tout : Phosphore, Zinc, Cuivre, protéines, riboflavines ... etc. de nombreux autres nutriments sont touchés par cette baisse des 60 dernières années. Mais comment expliquer cela ? Que s'est-il passé pour que nos aliments perdent leur richesse nutritionnelle ?

Pourquoi notre alimentation s'appauvrit-elle ?

Des décennies d'agriculture intensive ont épuisé et continuent d'épuiser les sols, que l'on tente de réanimer à coups d'engrais chimiques. La sélection des variétés qui vont donner de beaux fruits bien calibrés au détriment de leur richesse nutritionnelle. L'usage intensif de pesticides chimiques qui empêche la plante de développer son immunité et donc les molécules qui vont être protectrices face aux agressions. Le proverbe "ce qui ne nous tue pas nous rends plus fort" est aussi valable pour les plantes et les animaux, trop protégés, ils ne se défendent plus vraiment contre les nuisibles et ainsi ne développent pas les substances immunitaires ... en bout de chaîne, nous ne pouvons pas en profiter.

Enfin, pour enfoncer le clou, des temps de culture toujours plus courts et des fruits et légumes cueillis avant maturité pour faciliter le transport. En bref, une course infernale au rendement qui touche notre agriculture : plus de rendements = moins de nutriments ! Finalement, on peut se presque se demander comment il peut rester des nutriments dans des aliments aussi malmenés ?

Mais comment faire alors ?

Pour obtenir des fruits et légumes qui ne sont pas des coquilles vides nutritionnelles, il faut privilégier les agriculteurs qui ne vont pas faire de l'intensif, qui ont des parcelles à taille humaine, qui ne vont pas noyer leurs sols et/ou leurs bêtes de pesticides, qui vous proposent des variétés anciennes, des fruits et légumes de saison cueillis à maturité. Pas d'inquiétude, ces agriculteurs, vous n'êtes pas obligés de les sélectionner vous mêmes, bien qu'ils seront toujours heureux de vous rencontrer. Ouf, heureusement, on retrouve ces valeurs de plus en plus souvent : chez les agriculteurs BIO ou raisonnés en France et en Europe, mais aussi dans les circuits courts qui mettent en relation les agriculteurs avec les consommateurs.

[caption id="attachment_1160" align="aligncenter" width="300"]Distribution à l'amap court circuit Distribution à l'amap court circuit[/caption]

Ce sont les AMAPs (associations pour le maintient de l'agriculture paysanne) qui fournissent des paniers de manière hebdomadaire, les "Ruches" qui ont été développées par l'entreprise "La Ruche Qui Dit Oui", mais aussi les associations comme "Territoires" qui cultive local et solidaire à Saint-Denis, enfin les boutiques bio qui fonctionnent comme des coopératives, par exemple les biocoop et enseignes indépendantes ... le choix est vaste, mais aujourd'hui la proximité devient gage de qualité.

Enfin, n'hésitez pas à regarder vos fruits et légumes : s'ils sont tous beaux, tous propres, tous lisses et luisants, sans aucun défaut ... vous pouvez passer votre chemin. Au contraire les fruits "moches" sont souvent un gage de qualité, le fruit ou légume a eu le temps de grandir et de se défendre tout seul, donc d'être plus fort. Oubliez les tomates en plein hiver cultivées hors sol forcément et vendues à des prix exorbitants et favorisez les légumes de saison, actuellement nous avons de beaux brocolis, poireaux et céleris raves ... votre porte monnaie vous en sera reconnaissant car les fruits et légumes de saison sont souvent bien plus abordables !

 Et vous comment faites vous pour acheter de vos fruits et légumes ? N'hésitez pas à poster vos idées et questions dans les commentaires. Bien à vous, Anaïs Lala Naturopathe à Paris 10ème et Saint-Denis (93) [divider]

Références : 

(1) Still No Free Lunch:Nutrient levels in U.S. food supply eroded by pursuit of high yields. 2007. Brian Halweil. http://organic-center.org/reportfiles/YieldsReport.pdf (2) Nutrient Changes in Vegetables and Fruits, 1951 to 1999. 2002. Compiled by Jeffrey Christian. http://www.ctv.ca/servlet/ArticleNews/story/CTVNews/20020705/favaro_nutrients_chart_020705 (3) Journal of the American College of Nutrition, Changes in USDA Food Composition Data for 43 Garden Crops, 1950 to 1999,Vol. 23, No. 6, 669-682 (2004). http://www.cncahealth.com/explore/learn/nutrition-food/declining-nutrition-of-fruits-and-vegetables#.VL4fsxaea3V (4) David Thomas, "A Study of the Mineral Depletion of the Foods available to us as a nation over the period 1940 to 1991", in press, Nutrition and Health ; Anne-Marie Mayer, op. cit. Note 32. (5) Donald R. Davis, "Trade-Offs in Agriculture and Nutrition", in Food technology. 2005. http://www.organic-center.org/reportfiles/Trade-offs%20in%20agriculture%20and%20nutrition,%20Davis,%20Food%20Technology%20March%202005.pdf

(10) Pourquoi une pomme des années 1950 équivaut à 100 pommes d’aujourd’hui. 2015. Amélie Mougey. http://www.terraeco.net/Pourquoi-une-pomme-des-annees-1950,58246

Chers lectrices et lecteurs,

Voici le réveillon fini depuis plus de 24h, vous avez probablement passé la journée à récupérer au mieux de vos possibilités (dormir, gémir, voir vomir !), vous êtes vert ou mauve et totalement cotonneux et la seule chose que vous pouvez faire est d'activer vos petits doigts gourds sur FB ou SMS (non non ne niez pas !) ... ici deux scénarios :

geule de bois

  • si vous êtes sur pieds et vous sentez d'attaque, bravo, vous avez des capacités de récupération hors du commun ... ou alors vous avez des enfants en bas âge et vous aviez été raisonnable en prévision de leur lever habituel à 6h30 en pleine forme ;-)
  • si vous vous sentez vaguement vaseux, fatigué ... voir encore mal aux cheveux, alors bravo aussi vous faites partie du commun des mortels ... mais il n'y a pas de fatalité, lisez vite le reste de l'article pour vous remettre sur pied avant de redémarrer votre semaine de travail !

Indispensable #1 - Dormir, pour favoriser la détox et la réparation tissulaire

Eh, oui c'est pendant le sommeil que votre corps va détoxifier à fond les ballons et faire toutes les petites réparations nécessaires pour vous remettre d’aplomb, donc :

  • le soir coucher à 22h30, un peu de lecture et c'est tout, pas de séries passionnantes qui nous laissent éveillés jusqu'à pas d'heure !
  • La journée, une petite sieste vous fera aussi du bien surtout si vous avez des enfants, profitez de leurs sieste pour faire la votre, le ménage attendra !
  • Allez à votre rythme, ne vous pressez pas pour tout, donnez vous le temps d'être lent, mou, cotonneux ... ce sont des sensations à vivre !

Indispensable #2 - Tisane gingembre-citron, pour aider votre meilleur ami le foie

Eh, oui pour digérer les chocolats, métaboliser d'alcool et faire toute la détox ... c'est qui qui s'y colle, c'est bibi !!! Donc un petit coup de main ne sera pas de refus  :

  • Faites frémir de l'eau filtrée et versez la dans une tasse
  • Râpez y un centimètre de gingembre et ajoutez une 2 rondelles de citron ou une cuillère à café.
  • Laissez infuser entre 10 et 15 minutes, c'est prêt à consommer à jeun avant le petit déjeuner et avant le repas du midi. Coup de fouet garanti et coup de pouce pour le foie !

Indispensable #3 - Un peu de marche, pour faire circuler tout ça !

Si le temps vous e permet une petite marche de 30 minutes par jour, vous fera du bien, vous vous oxygénerez les cellules et activerez la circulation ce qui aide à éliminer les déchets métaboliques et apporter les bons nutriments aux cellules. Si le temps ne le permet pas, un petit tour au marché ou jusqu'à la boulangerie fera l'affaire !

Et vous, avez vous des trucs et astuces pour vous remettre de votre réveillon ? partagez les dans les commentaires !

Portez vous bien et bonne année 2015 !

Anaïs Lala

Votre naturopathe à Paris 10 ème et Saint-Denis (93)

Chères lectrices, chers lecteurs,

Ce court billet de fin d'année pour vous informer que les inscriptions à l'AMAP de Saint-Denis sont ouvertes pour la nouvelle saison "du 16 mars 2015 au 13 septembre 2015".

Pour les anciens : les contrats sont à votre disposition dans les deux lieux de distribution habituels : Langevin et Andines.

Pour les nouveaux qui souhaitent rejoindre l'AMAP, sachez que vous pouvez vous approvisionner en :

  • légumes de saison et cultivés sans pesticides chimiques : un panier de 5 légumes et fruits à 10€ par semaine
  • œufs bio : 2€ les six par semaine.
  • pains bio : 3€ les 500g par semaine,

Des commandes en extra sont possibles (viande, poulets, fromages, miel, noix, abricots, oignons, myrtilles ...) au coup par coup, surveillez bien la liste "discussions" à laquelle vous serez abonnés dès votre inscription !

Il y a deux lieux de distributions possibles :

  • Au local de l'AMAP : 4 Place Paul Langevin à Saint-Denis
  • A Andines, boutique bio et équitable : 5 rue de la poterie à Saint-Denis

L'engagement se fait pour 6 mois, donc une saison, du 16 mars au 13 septembre. A renouveler ou pas en fonction de vos besoins ... mais franchement, une fois qu'on est abonné, on a du mal à arrêter ;-) Difficile de résister au plaisir de déguster des légumes frais, de belle qualité et de saison ... tout en soutenant un de nos deux agriculteurs Damien ou Stanislas !

Pour plus d'informations, vous pouvez vous rendre au local (4 Place Paul Langevin) pour une présentation de l'AMAP et des produits tous les jeudis de janvier à partir du 8 janvier. Ou écrire un e-mail à dionyversite@orange.fr ou m'écrire un e-mail, je me ferais un paisir de vous renseigner : anais.lala@gmx.com

Bienvenue aux nouveaux amapiens !

Bien à vous,

Anaïs Lala

Votre naturopathe à Paris 10 ème et Saint-Denis (93)

Chers lecteurs, Je vous l'avait promis avant noël, vous piaffez d'impatience, et voilà LA recette à ne pas louper à noël : les truffes au chocolat cru !!! Avant de se lancer dans la recette, voici quelques infos :

  • On les appelle aussi les "cruffes" car elles sont faites à base d'ingrédients crus.
  • Elles sont aussi "veganes" pour vos amis vegans (pas de sous produits animaux : beurre, miel ....)
  • Elles sont sans sucre ... oui oui c'est possible !
  • Elles sont sans beurre, avis aux personnes qui surveillent leur cholestérol
  • Elles sont pleines de bonnes choses : acides gras insaturés, magnésium et calcium, anti-oxydants ... que du bon !
  • Elles sont ultra faciles à réaliser, promis, c'est un jeu d'enfant, vous me connaissez, j n'aime pas trop les recettes compliquées ...
Assez de bla-bla, passons à la réalisation :

Ingrédients :

  • 1 petite tasse (1 cup) de noisettes
  • 1 petite tasse (1 cup) de dattes ( de préférence deglet noor ou mejool les plus crémeuses)
  • 3 belles cuillères à soupe bombées de cacao en poudre, je vous conseille bien sur le cacao cru que vous pouvez acheter sur internet ici ou là, pour profier des bienfaits du cacao (anti-oxydants notamment), mais du cacao " normal ira aussi !
  • 1 cuillère à soupe de'huile de coco (on en trouve maintenant même au carrefour de Saint-Denis au rayon exotique, sinon dan n'importe quelle boutique bio)
  • En option : huile essentielle d'orange douce pour un gout d'orangettes
  • Un robot, bols et ustensiles habituels de cuisine
  • recette truffes 1 - Anaïs Lala Naturopathe à Paris et Saint-Denis

Préparation :

Commencer par dénoyauter les dates et les mettre à tremper 10 minutes. Moudre les noisettes au robot jusqu'à l'obtention d'une poudre, si vous aimez les truffes craquantes, vous pouvez laisser des morceaux de noisettes, cela donnera un côté croustillant Mixer les dates au robot, ajouter la poudre de noisettes, le cacao, l'huile de coco ... jusqu'à l'obtention d'une pâte épaisse.

recette truffes 2 - Anaïs Lala Naturopathe à Paris et Saint-Denis

Transvaser la pâte obtenue dans une assiette, et si vous souhaitez parfumer une partie de vos truffes à l'orange, ajoutez 1 goutte d'huile essentielle à ce moment et bien mélanger avec les doigts. Prélever des petits morceaux que vous allez rouler dans la paume de votre main pour former des boules, que vous roulerez ensuite dans du cacao (ou de la noix de coco rappée ), vous aurez environ une douzaine de truffes. C'est prêt, régalez vous !!! Et surtout n'hésitez pas à poster vos commentaires et retours ...

recette truffes 3 - Anaïs Lala Naturopathe à Paris et Saint-Denis

Je vous souhaite de très belles fêtes de fin d'année et à l'année prochaine pour de nouvelles aventures saines et gourmandes ! Anaïs Lala Naturopathe à Paris et Saint-Denis    

Chers lecteurs, Pour les inscrits à l’atelier / cours de cuisine bio que j'organise le 9 Novembre à Saint-Denis, mais aussi pour les non-inscrits, les gourmands, les gourmets, les végétariens, les carnivores, les cuisiniers du dimanche ou de la semaine ... et surtout pour les  les curieux (!), voici le menu que je vous ai concocté (attention aux amateurs de surprises, spoiler !!!) : 

----- o -----

Salade de potimarron aux éclats de noisettes

----- o -----

Petits flans de potiron à la cannelle et au lait de coco

----- o -----

Bento de salades de saison aux super-aliements

----- o -----

Crème onctueuse de tofu soyeux au cacao cru 

----- o -----

Le tout sera assaisonné de bonne humeur et d'explications passionnées sur les bienfaits de notre alimentation sur notre santé. Si vous avez très très envie de venir cuisiner avec nous, il reste deux petites places ;-) Toutes les infos dans le flyer ci-dessous. Sinon, une partie des recettes et des photos de l'atelier sera publiée prochainement.

@bientot !

Anaïs Lala Naturopathe à Paris & Saint-Denis

Atelier de cuisine - 2014 09 17 - Affiche A4 VF

Chers lecteurs,

Je vous l'avais annoncé dans mon dernier article, j'organise un atelier de cuisine bio prochainement. Ça y est la date est fixée au 9 novembre à 11h, l'ateliers durera 2h et sera clôturé par un repas partagé ensemble pour déguster toutes nos préparations. Le lieu est réservé, l'atelier se déroulera dans cet espace sympathique qu'est le café associatif  "ChezWam Café". Pour ceux qui ne connaissent pas, il est situé à deux pas de la gare de Saint-Denis.

Le menu que j'ai conçu est bouclé : il est organisé de façon à découvrir ou redécouvrir les saveurs automnales incontournables que vous commencez à voir dans les rayons de vos maraîchers ou dans vos paniers d'AMAP : potiron, potimarrons, noix ... etc. Tout en restant dans la philosophie de la cuisine bio : saveur, gourmandise, nutrition ... et respect de ce que nous offre la nature !

Pour tous les détails sur les aspects pratiques de l'ateliers j'ai préparé un petit flyer ci-dessous. Si vous êtes intéresses ne tardez pas à réserver votre place car le nombre de  participants est limité à 10 !

@Bientôt !

Anaïs Lala Naturopathe à Paris & Saint-Denis Atelier de cuisine - 2014 09 17 - Affiche A4 VF

Chers lecteurs,

Aujourd'hui, Paris et sa région est sous la pluie pendant que le sud de la France est sous le soleil. Pas facile de se lever du bon pied et plein d'énergie dans ces conditions !!! Mais heureusement que votre Naturopathe favorite va vous donner une bonne raison pour démarrer la journée avec un concentré de soleil, nutriments et d'énergie le tout dans un délicieux smoothie vert. Vous en doutez ? Essayez, c'est justement une recette "découverte", je m'explique !

Débutant ou expert, à chacun son somoothie vert ...

Les smoothies verts sont fait à partir de fruits et légumes verts ... dans les faits c'est surtout des légumes à feuilles qui sont utilisés : épinards, mâche, chou vert, chou kale, céleri branche, fenouil ... etc. autant vous dire qu'il faut un peu d'entrainement de palais pour les apprécier (!) J'ai donc classé mes recettes de smoothies et jus de légumes en 3 niveaux pour choisir celui qui vous corresponds :

  • Niveau 1 - débutant : vous démarrez votre exploration des smoothies verts, on y va doucement et on mixe généreusement fruits et légumes pour habituer votre palais en douceur à la saveur des légumes en jus. Pas de panique, ça se passe très bien en général, on en sort grandit (oui, oui !!!)
  • Niveau 2 - faux débutant : vous en êtes pas à votre premier smoothie vert, vous en faites de temps en temps, mais vous manquez de recettes un peu originales, bon ici on va surtout étendre la palette gustative et donner du sens à tout ça avec des smoothies à thèmes : détox, énergie, relax ... pour choisir selon votre humeur !
  • Niveau 3 - expert : vous pouvez pas vous passer de votre smoothie ou jus vert quotidien ... rassurez vous, ce n'est pas pathologique, donc on va surtout essayer d'explorer de nouveaux ingrédients et nouvelles saveurs qui sortent de l'ordinaire ...

gingembre et spiruline - Anaïs Lala Naturopathe - signé

  Allez hop, assez discuté, et au travail pour ce smoothie niveau 1 (donc découverte si vous avez bien suivi !)

La recette, c'est ici !

Ingrédients  :

  • Un concombre
  • Un ananas frais ou surgelé
  • Une banane
  • Un morceau de gingembre d'un centimètre environ
  • Un quart de cuillère à soupe de poudre de spiruline crue
  • Un demi verre (ou plus selon la consistance souhaitée) d'une eau filtrée ou osmosée ou de source
Comme d'habitude on essaye de prendre des ingrédients bio ou non traités lorsque c'est possible ... sinon, on utilise des légumes habituels en les lavant encore plus soigneusement que d'habitude. ingrédients smoothie vert énergie - Anaïs Lala Naturopathe - signé 

Préparation : 

  • Préparer l'ananas en l'épluchant et en le découpant en morceaux. Comptez une belle poignée pour un smoothie d'une personne. le reste est à congeler pour vos futurs smoothies, c'est très pratique lorsqu'on est pressé : 1 ananas vous fait une dizaine de smoothies et la préparation du smoothie dure ainsi 2 à 3 minutes !
  • Découper 1/4 de concombre et lé détailler en morceaux.
  • Découper 1/2 banane en rondelles.
  • Enfin, vous mettez tout cela dans votre blender et ajoutez l'eau. Si vous n'avez pas de blender ou si comme moi vous n'aimez pas laver le blender : vous pouvez utiliser une "giraphe" et mixer directement dans un verre pourvu qu'il soit haut, large et stable, vous penserez aussi à toujours mettre la banane en dernier !
  • Mixez, admirez ce beau vert émeraude ... et dégustez, papilles grand ouvertes !
smoothie vert énergie - Anaïs Lala Naturopathe - signé

Pourquoi ce smoothie s'appelle "greenergy"?

Bon, je ne vais pas vous expliquer pourquoi ça commence par green (vert en français !), vous avez compris ... pour la partie energy (énergie en français) , c'est parce qu’il est adapté au démarrage matinal :
  • le gingembre et la spiruline sont des super-aliments, ils apportent une belle vitalité et vont nous stimuler pour un bon démarrage progressif ... beaucoup plus respectueux que le coup de fouet du café !
  • L'ananas apporte des vitamines dont la vitamine C naturelle toujours utile pour un bon démarrage. De plus, le cœur de l'ananas est riche en bromélaine qui est une protéine qui est connue pour avoir une action décrassante au niveau du système vasculaire, en complément d'une bonne hygiène de vie bien sûr
  • La banane contribue à rétablir l'équilibre acido-basique du corps (j'expliquerais ce concept en détail dans un prochain article) , elle apporte aussi les sucres complexes, le carburant qui va permettre de tenir dans la durée
  • Enfin, le concombre apporte de l'eau pour une bonne hydratation, des vitamines et minéraux, et surtout des fibres. Il contribue aussi à contrebalancer la banane au niveau de l'IG (j'expliquerais aussi cela en détail dans un prochain article) ce qui a pour effet d'éviter le coup de barre de fin de matinée
Il ne vous reste plus qu'à essayer ... Bon appétit ! Anaïs Lala Naturopathe à Paris & Saint-Denis

Chers lecteurs, Après vous avoir vanté les vertus d'une alimentation antiox dans mon dernier article "préparer votre peau au soleil en profondeur"  (clic), je ne pouvais pas vous laisser sur votre faim. Je reprends ma plume pour vous proposer donc cette salade estivale bourrée d'antioxydants ... mais surtout ultra-simple ET in-ra-ta-ble !!! C'est bien simple en plusieurs années de préparation pour des déjeuners, dîners, pic-nics en tout genre, je n'ai jamais eu un seul récalcitrant, même les enfants en sont fans et pourtant ses ingrédients ne laissent pas rêveurs. Elle a aussi l'avantage d'être alcalinisante et de tenir au corps, elle peut faire office de repas d'été. Alors remisez vous préjugés au vestiaire et lancez vous !

Ingrédients pour la salade :

  • Pommes de terres (si possible des nouvelles, c'est la saison ... oui, oui !), compter 2 par personne.
  • Tomates (oui c'est aussi la saison!), compter une par personne
  • Oignons (choisissez les rouges ou nouveaux pour un gout plus doux)
  • Cornichons et olives noires, selon vos goûts
  • L'ingrédient secret : 3 tranches de hareng fumé (celui que l'on trouve sous vide au rayon frais est parfait)

Ingrédients pour la vinaigrette :

  • Huile de colza (en qualité biologique et en première pression à froid)
  • un demi citron (le jus de citron en bouteille bien que moins frais, fait bien l'affaire)
  • Vinaigre balsamique
  • Aneth frais ou surgelé (pas séché car ça ne fonctionne pas bien)
  • Sel, poivre, une pichenette d'herbes de provence

Préparation :

  1. Découper les pommes de terre en dés et les cuire à l'eau (ou à la vapeur, plus long, mais plus respectueux) avec leur peau si elles sont BIO, ou après les avoir épluchés si elles ne sont pas BIO.
  2. Pendant ce temps. Découper les oignons en lamelles très fines. Dans un saladier, ajouter les oignons en lamelles aux ingrédients de la vinaigrette de façon à les laisser y mariner quelques minutes.
  3. faites de même avec le hareng en le découpant en tranches d'un demi centimètre de large environ, à laisser mariner quelques minutes avec l'oignon dans la vinaigrette.
  4. Puis, découper les tomates en dés, découper les cornichons en rondelles et les ajouter au saladier avec les olives
  5. Enfin égoutter les pommes de terre, les refroidir délicatement sous un jet d'eau froide et les ajouter au reste des ingrédients. S'ils sont froids à l'extérieur et tièdes à l'intérieur, c'est parfait.
  6. Enfin, mélanger le tout assez délicatement et corriger l'assaisonnement selon vos goûts et servir. A noter que cette salade reste savoureuse après quelques heures au réfrigérateur.

Et voilà le résultat !

photo salade hareng riche en omega 3

Quels bienfaits ?

Bien que simple, cette salade est très riche en oméga 3 d'origine végétale (le colza) et animale (le hareng), par les temps qui courent c'est assez rare pour être signalé. Elle est bien alcalinisante grâce aux à l'aneth, aux crudités et à la pomme de terre qui contribuent à rétablir l'équilibre acido-basique. Enfin, sa simplicité en fait un classique très apprécié.

Enfin, je souhaite remercier Igne, une maman (et grand-mère) allemande, qui m'a inspiré et permis d'améliorer ma recette de base, c'est aussi dans la transmission que l'on (re)découvre le gout des choses simples ...

Si cette recette vous a plu n'hésitez pas à la partager sur vos réseaux sociaux favoris ;-)

Bon appétit !

Anaïs Lala Naturopathe à Paris & Saint-Denis

--

Sources

Pourquoi ?

Les rayons du soleil sont plutôt bienfaiteurs : ils permettent de se recharger en vitamine D, d'avoir un teint halé et de faire le plein d'énergie et de bonne humeur. Mais comme pour d'autres bonnes choses, ils faut aussi de la modération pour éviter à la peau de : se dessécher, brûler avec les fameux coups de soleil et de vieillir prématurément (nous avons tous en tête l'image d'une personne couleur abricot/brique ridée comme un charpei ...). Nous sommes aussi inégaux face au soleil, là où un camerounais pourra passer 3H sans coup férir, un irlandais aurait le teint d'une tomate. Donc il faut prendre en compte votre type de peau, plus elle est sensible au soleil, et mieux il faut la préparer ...

L'extérieur est le reflet de l’intérieur

Avant de vous jeter, sur les crèmes et autres lotions précieuses, on va commencer par travailler de l'intérieur. En effet, la peau reflète notre bonne (ou moins bonne) santé intérieure : Si nous sommes fatigués elle est terne, si nous sommes malades elle est pâle, si nous sommes reposés et de bonne humeur elle est rose ... autant travailler la cause et peaufiner ensuite la surface, plutôt que de travailler en surface alors que notre métabolisme est sur les genoux !

L'alimentation d'abord 

Le premier aliment du corps est l'eau, et la peau n'y échappe pas, dès les premiers beaux jours, pensez à vous hydrater généreusement. Emportez une bouteille d'un litre le matin, et buvez la régulièrement.  Privilégiez des eau peu minéralisées comme la volvic ou la mont-roucous et maintenez un bon niveau d'hydratation pendant tout l'été. Pendant les apéros, alternez les boissons alcoolisées et les verres d'eau pour éviter l'effet bouche pâteuse, reflet d'une deshydratation bien installée !

Ensuite, privilégiez les aliments riches en antioxydants :

  • Vitamine E, antioxydant jouant un rôle essentiel dans la protection de la membrane des cellules de l’organisme.  : avocat, noix, noisettes, amandes, graines de courge, de tournesol, de sésame et autres graines, germe de blé, les huiles végétales de colza et de germe de blé en qualité biologique et en première pression à froid, etc.
  • Bêta-carotène ou pro-vitamine A, antioxydant majeur : on pense à la carotte bien sur mais aussi aux poivrons, abricots, mangue, légumes vert foncé, patates douces, persil, etc. A consommer crus et à associer avec un aliment gras pour être absorbé, donc avec des oléagineuses ou des graines par exemple !
  • Vitamine C, antioxydant qui contribue à la synthèse du collagène responsable de la tonicité de la peau : vous la trouverez dans tous les légumes et fruits colorés comme le poivron rouge, fruits rouges, tomate, mais aussi persil+++ et brocoli etc.
  • Sélénium, oligoélément allié des enzymes de lutte contre le stress oxydatif : ses sources sont principalement la noix du brésil +++, poissons et fruits de mer

Avant de nourrir la peau, un bon nettoyage

Pensez à commencer la saison estivale avec un bon hamman, suivi d'un gommage et d'un enveloppement d'argile (cela consiste à se tartiner le corps d'argile verte et à attendre 10 minutes avant de se rincer). Effet détox assuré, la peau retrouve souplesse et douceur pour toute la saison.

Privilégiez des produits simples

Dès les premiers beaux jours pensez à nourrir la peau. Evitez les produits sophistiqués ultra-marckettés qui cachent souvent des dizaines de composants au noms compliqués mais aux vertus bien pauvres. Vérifiez  TOUJOURS l'absence de produits toxiques (aluminium, parabens ou alcool). Par exemple l'application d'une huile végétale BIO d'huile d'avocat pour les peaux sèches ou une huile végétale BIO de jojoba pour les peaux normales est une excellente alternative. L’huile de germe de blé ou l’huile d’argan, riches en vitamine E seront aussi très bénéfiques. Les huiles sont à appliquer le soir par exemple et en tout cas il faut éviter une exposition au soleil après application, sinon gare à l'effet loupe : cuisson garantie !

Enfin ...

Préparer votre peau, c'est bien. La protéger avec une crème solaire quand nous prenons un bain de soleil reste indispensable. Préférez si possible une crème de qualité biologique, vérifiez qu'elle est exempte d'aluminium et de parabens et adaptez l'indice à votre peau.

Je vous souhaite à tous un bel été ensoleillé et une peau resplendissante !

Anaïs Lala Naturopathe à Paris & Saint-Denis

29
Oct

Comment retrouver de l’énergie en hiver ?

Après une très longue absence, de plusieurs mois, je reprends avec plaisir et gourmandise mes bonnes habitudes pour vous proposer un article mensuel pour vous informer, vous étonner et vous donner des idées. Mais tout d’abord, j’aimerais vous dire quelques mots de ces derniers mois qui ont été très denses moi, car consacrés à la réalisation d’un […]

24
Feb

1 pomme de 1950 = 100 pommes de 2015 … pourquoi ?

Chers lectrices et lecteurs, De nombreux média ont relayé l’information ces derniers temps  »1 pomme de 1950 = 100 pommes 2015 », c’est à dire que pour avoir la même quantité de micronutriments qu’une pomme de 1950, il faudrait en manger 100 aujourd’hui, c’est vertigineux ! Nous allons voir pourquoi cette chute des micronutriments et comment […]

2
Jan

{Idées} 3 indispensables pour vous remettre sur pied d’ici Lundi !

Chers lectrices et lecteurs, Voici le réveillon fini depuis plus de 24h, vous avez probablement passé la journée à récupérer au mieux de vos possibilités (dormir, gémir, voir vomir !), vous êtes vert ou mauve et totalement cotonneux et la seule chose que vous pouvez faire est d’activer vos petits doigts gourds sur FB ou […]

30
Dec

{Actu} nouvelle saison à l’AMAP Saint-Denis !

Chères lectrices, chers lecteurs, Ce court billet de fin d’année pour vous informer que les inscriptions à l’AMAP de Saint-Denis sont ouvertes pour la nouvelle saison « du 16 mars 2015 au 13 septembre 2015″. Pour les anciens : les contrats sont à votre disposition dans les deux lieux de distribution habituels : Langevin et Andines. Pour […]

17
Dec

{Recette} Truffes au chocolat cru … 0% beurre, 0% sucre, 100% gourmandise !

Chers lecteurs, Je vous l’avait promis avant noël, vous piaffez d’impatience, et voilà LA recette à ne pas louper à noël : les truffes au chocolat cru !!! Avant de se lancer dans la recette, voici quelques infos : On les appelle aussi les « cruffes » car elles sont faites à base d’ingrédients crus. Elles sont […]

5
Nov

{Atelier} Menu de l’atelier de cuisine bio du 9 Novembre !

Chers lecteurs, Pour les inscrits à l’atelier / cours de cuisine bio que j’organise le 9 Novembre à Saint-Denis, mais aussi pour les non-inscrits, les gourmands, les gourmets, les végétariens, les carnivores, les cuisiniers du dimanche ou de la semaine … et surtout pour les  les curieux (!), voici le menu que je vous ai […]

17
Oct

{Actu} Atelier cuisine bio d’Anaïs le 9 novembre à Saint-Denis (93) !

Chers lecteurs, Je vous l’avais annoncé dans mon dernier article, j’organise un atelier de cuisine bio prochainement. Ça y est la date est fixée au 9 novembre à 11h, l’ateliers durera 2h et sera clôturé par un repas partagé ensemble pour déguster toutes nos préparations. Le lieu est réservé, l’atelier se déroulera dans cet espace […]

25
Aug

{Recette} Mon smoothie greenergy

Chers lecteurs, Aujourd’hui, Paris et sa région est sous la pluie pendant que le sud de la France est sous le soleil. Pas facile de se lever du bon pied et plein d’énergie dans ces conditions !!! Mais heureusement que votre Naturopathe favorite va vous donner une bonne raison pour démarrer la journée avec un […]

11
Aug

{Recette} Ma délicieuse salade estivale in-ra-ta-ble !

Chers lecteurs, Après vous avoir vanté les vertus d’une alimentation antiox dans mon dernier article « préparer votre peau au soleil en profondeur »  (clic), je ne pouvais pas vous laisser sur votre faim. Je reprends ma plume pour vous proposer donc cette salade estivale bourrée d’antioxydants … mais surtout ultra-simple ET in-ra-ta-ble !!! C’est bien simple en […]

3
Jul

Préparez votre peau au soleil en profondeur !

Pourquoi ? Les rayons du soleil sont plutôt bienfaiteurs : ils permettent de se recharger en vitamine D, d’avoir un teint halé et de faire le plein d’énergie et de bonne humeur. Mais comme pour d’autres bonnes choses, ils faut aussi de la modération pour éviter à la peau de : se dessécher, brûler avec […]